Les remarques stupides quand on allaite

bébé surpris

Allaiter mon Bébé est aussi là pour ça : vous préparer à la vie sociale quand on allaite. Je vous propose ma petite liste de réactions toutes 100% vraies à mon allaitement. Je pense que la plupart sont assez classiques, et vous les entendrez forcément un jour ou l’autre.

C’est parti pour la rigolade !

« Tu allaites encore ? »

Toujours accompagnée d’un air choqué, cette phrase est probablement celle que vous entendrez le plus souvent, encore plus dans le cadre d’un allaitement longue durée. Pour info, allaitement longue durée = supérieur à 3 ou 4 mois dans l’opinion publique. Si vous reprenez le travail et continuez à allaiter, attendez vous à cette question.

Comment répondre pour ne pas se lasser :

  • si la personne est une mère, prendre le même air choqué et dire “et toi tu n’allaites plus ?” quel que soit l’âge de son enfant
  • “oui pourquoi, tu as besoin de lait ?”, c’est pas mal pour détendre l’atmosphère
  • et puis si c’est demandé à titre informatif, sans jugement ou air choqué, un “oui” bien fier avec le sourire fera l’affaire parce qu’en fait, on vous admire un peu 😉

« Jusqu’à quand tu vas allaiter ? »

Similaire ou successive à la première, souvent elles vont de paire… Comme si on avait choisi une date de fin. “Bon mon bébé, demain on est le 17 mai, c’est la date de fin de l’allaitement, donc tu te débrouilles après ça…”

Cela dit, vous pouvez répondre en donnant une date, ça peut être drôle. En général, je dis “jusqu’à ce qu’il ne veuille plus” et j’explique que le sevrage naturel intervient entre les 3 ans et les 7 ans de l’enfant.

« Tu fais ça à table maintenant ? »

Parce qu’au début vous allez vous isoler par pudeur ou par gêne, c’est normal. Puis, vous allez progressivement vous habituer et votre entourage aussi… sauf quelques réfractaires, si par exemple ils ne vous voient pas souvent.

Ma réponse : “Cela te gène ? Il y avait bien un animal mort sur la table tout à l’heure et je n’ai rien dit…” (je suis végétarienne)

« Mais tu peux allaiter toi ? Je ne savais pas qu’on pouvait quand on a de petits seins… »

OK, ce n’était pas dit aussi sèchement, mais on m’a vraiment posé cette question. Je me suis empressée de lui faire un cours d’anatomie féminine.

« Si tu manges trop de Kinder Bueno ton lait aura le goût de Kinder Bueno. »

Pour la blague, mon compagnon m’a sorti cette phrase lorsque j’avais une envie de Kinder Bueno… Cette sucrerie pourra être remplacée dans la phrase par n’importe quel aliment, et non, évidemment, votre bébé ne boira pas du lait au goût de Kinder Bueno (dommage pour lui !).

« Mais comment tu peux savoir qu’il y a assez de protéines dans ton lait ? »

Encore une conséquence de mon végétarisme. Effectivement, mon apport en protéines est plus faible que la moyenne.

J’ai répondu : “Alors dans le lait de vache il ne doit pas y avoir beaucoup de protéines non plus puisqu’elles ne mangent que de l’herbe…”

J’avoue que je n’ai pas (encore) fait de recherches sur le sujet mais de mes lectures j’ai retenu que dans le lait maternel se retrouvait tout ce dont le bébé a besoin, quitte à prendre des ressources à la mère. Je pars donc du principe que je serai carencée avant que le lait perde en qualité, et donc tant que je suis en bonne santé, mon lait est très bien aussi 🙂

Voilà pour ma petite sélection, si j’en ai d’autres je referai un article. Si vous en avez, n’hésitez pas à me les communiquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + vingt =