Tirer son lait au travail

Voici la deuxième partie du dossier Allaitement et retour au travail. Dans cet article, je vous donne des conseils pour vous organiser au retour du travail. Il est tout à fait possible de tirer votre lait au travail afin de préserver votre allaitement. Cela demande juste de l’organisation et du matériel !

Le tire-lait

Tout d’abord, vous allez avoir besoin d’un tire-lait, électrique de préférence. Il y a plusieurs façons de s’en procurer un : vous pouvez simplement l’acheter, ou le louer en pharmacie ou sur internet. En pharmacie, ce sera souvent plus cher que sur internet et pas complètement pris en charge par la sécurité sociale. Personnellement, je suis passée par le site Grandir Nature, qui envoie le tire-lait très rapidement. Ils peuvent vous conseiller sur le choix du tire-lait et répondent rapidement en cas de problème. C’est aussi très pratique si jamais vous avez un souci avec votre tire-lait : pas besoin de se déplacer, on vous en renvoie un très rapidement.

Mon conseil : investissez tout de même dans un tire-lait manuel. Il existe des modèles très abordables qui ne prennent pas beaucoup de place. Vous pourrez toujours le garder dans votre sac pour deux raisons :
– s’il y a un souci avec votre tire-lait électrique
– pour pouvoir laisser votre tire-lait électrique à votre travail et avoir un tire-lait chez vous en cas de besoin. En effet, le tire-lait électrique est forcément encombrant.

Les pots de conservation

Indispensables pour la conservation et le transport du lait, pensez à toujours en avoir sur vous ou à votre travail. Au début, en fonction de votre production et de la demande de votre bébé, il vous en faudra peut-être 2 ou 3 par journée de travail de 8h.
J’utilise ceux de la gamme Avent (Philipps), qui existent en deux contenances : 180 ml et 240 ml. Vous pouvez commencer par prendre les petits pots et passer à la taille supérieure en fonction de votre production.

Un réfrigérateur, un sac isotherme et des pains de glace

Tout cela est évidemment possible uniquement si vous avez à disposition au travail un réfrigérateur… Sans cela, c’est très compliqué, étant donné qu’il vaut mieux conserver le lait maternel au frais. Conservé à température ambiante, il doit être consommé dans les 4 à 6 heures.
Le transport du lait maternel n’est pas compliqué, mais il faut essayer au maximum de respecter une certaine “chaîne du froid”. En été, je vous conseille fortement de transporter votre lait dans un sac isotherme avec des pains de glace, quel que soit le temps de transport. En hiver, un simple sac isotherme peut faire l’affaire si votre temps de trajet d’un réfrigérateur à l’autre n’est pas trop important ! Par exemple, je me suis permis de n’utiliser qu’un sac isotherme en hiver, sachant que mon temps de trajet était d’environ 10 minutes.

 

Vous voilà parée à tirer votre lait au travail ! Je vous conseille de prendre un tote bag dans lequel vous pouvez mettre tous les accessoires que vous transportez chaque jour. La seule condition est de penser à l’emmener tous les jours ! L’avantage est que vous aurez tout au même endroit et à disposition rapidement lorsque vous serez en retard le matin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *