La préparation de bébé à la reprise du travail

Allaitement et retour au travail : préparer bébé

Voici la troisième partie du dossier Allaitement et retour au travail. Lorsque vous reprenez le travail, vous avez le temps de voir venir et de vous y préparer psychologiquement. Votre bébé ne verra pas les choses de la même manière, mais vous pouvez lui faire sentir un changement en amont afin que la transition soit plus évidente pour lui.

Faut-il espacer les tétées ?

Si vous allaitez à la demande, il n’y a aucune raison de priver votre bébé de tétées. Je ne pense pas qu’il soit très judicieux ou productif de les lui refuser en prévision de périodes plus longues où il n’y aurait pas accès. Je suis plutôt d’avis à profiter du temps qu’il reste au maximum.

Chaque enfant est différent. Certains vont attendre le retour de Maman pour téter. Certains vont accepter le biberon sans soucis, d’autres faire une confusion sein / tétine… Pour éviter cela, vous pouvez proposer votre lait tiré sous d’autres formes afin qu’il en prenne encore mais sans que cela passe par un biberon.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Faire des petits pots de légumes + lait maternel
  • Proposer des porridges au lait maternel
  • Réaliser des flans ou yaourts au lait maternel

Ensuite, il y a plusieurs solutions alternatives au biberon classique, je vous en parle dans le paragraphe suivant 😉

 

Faut-il lui apprendre à prendre le biberon ?

Si vous souhaitez allaiter jusqu’au sevrage naturel, la réponse est non. En effet, le biberon peut engendrer une confusion sein / tétine. Ne souhaitant pas lancer un long débat, je vous dirai simplement qu’il s’agit d’un phénomène peu reconnu. Aucune étude ne prouve à ce jour qu’il s’agit d’un problème lié à l’allaitement en soi, mais le risque zéro n’existe pas… J’ai lu assez de témoignages de mères allaitantes à qui cela est arrivé pour vous conseiller de ne pas prendre un risque. Pour faire simple, la confusion sein / tétine arrive lorsque votre bébé se met à préférer le biberon ou la tétine au sein. Bébé tète moins, cela stimule moins la lactation, jusqu’à la faire baisser. Dans le pire des cas, cela signe la fin de l’allaitement.

Pour l’éviter, voici quelques solutions alternatives au biberon classique :

  • Le dispositif d’aide à l’allaitement (DAL) que l’on peut utiliser en faisant téter un doigt
  • La tasse à bec dur
  • La cuillère, tout simplement !

 

Mon expérience de retour au travail

Au début de mon allaitement, je n’étais pas du tout informée sur les risques de confusion sein / tétine. J’avais donc tenté dès la deuxième semaine de vie de mon bébé de lui donner un biberon de mon lait tiré de temps en temps, afin de l’y habituer. J’ai eu la chance sur ce coup là : Arthur prenait le biberon sans trop de problèmes, et sans que cela n’ait d’incidence sur l’allaitement. J’étais rassurée en sachant qu’il n’y aurait pas de soucis si je m’absente, mais le biberon lui a très rarement été donné.

Ce n’est que lorsque je suis retournée au travail à ses 4 mois et demi qu’il a commencé à prendre 3 biberons chez l’assistante maternelle : le goûter du matin et de l’après-midi, et le repas de midi. A ce moment-là, il était encore allaité exclusivement. Malheureusement, cela n’a pas duré très longtemps car au bout de 3 ou 4 semaines, il a fait un pic de croissance. Sa demande de lait excédait ma production et je n’avais que très peu de stock. J’ai donc pris la décision de commencer la diversification alimentaire à ses 5 mois et demie pour combler le manque.

 

Pour conclure, la reprise du travail est souvent synonyme de recherche de substituts à la mère. Malheureusement, les propositions très classiques comme le biberon ne sont pas adaptés aux enfants qui sont allaités. Il faut parfois faire preuve d’originalité pour s’adapter à la situation… Le plus important est d’être à l’écoute de votre bébé. Seule vous le connaissez et pouvez anticiper un minimum sa réaction lors de la séparation. Néanmoins, il pourra vous surprendre en changeant radicalement ses habitudes sous la garde d’autres personnes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × un =